L'apprentissage anticipé de la conduite

L’élève doit avoir au moins 15 ans (sans limite d’âge) et être candidat à l’obtention du permis B :

- l’accompagnateur doit être titulaire du permis B depuis au moins 5 ans et sans interruption,

- l’élève suit une formation initiale en auto-école (code et 20 heures de conduite minimum),

- il acquiert de l’expérience en conduite accompagnée, en parcourant 3 000 km pendant au moins 1 an.

La Conduite supervisée :

Introduite par le décret du 18/12/2009 et par l’arrêté du 22/12/2009, cette formule de conduite accompagnée est accessible à compter de l’âge de 18 ans : elle est plus souple car " l’apprenti conducteur " peut faire le choix de la conduite accompagnée soit au moment de la signature du contrat de formation soit à l’issue de la formation initiale. Cette possibilité lui est également offerte en cas d’échec à l’examen du permis de conduire afin de se perfectionner jusqu’au prochain examen, dans des conditions qui favorisent l’acquisition des habiletés nécessaires…et à moindre coût.

Cet apprentissage se déroule en deux phases :

- la période de permis probatoire est de 3 ans. Pour mémoire, les nouveaux titulaires du permis de conduire disposent d’un capital initial de 6 points ; en l’absence d’infraction pendant ces 3 ans, leur capital de points sera porté à 12,

- une seconde phase de conduite accompagnée d’une durée minimale de 3 mois au cours de laquelle l’élève doit parcourir au moins 1 000 km.

A retenir :

- La conduite accompagnée doit se faire avec l’accord de l’assurance : un formulaire permet de demander l'extension des garanties du contrat Auto (fin de formation initiale). En retour, une lettre-avenant est envoyée par Altima, à remettre à l'auto-école.

- A noter que ce complément d'assurance ne fait l’objet d’aucune majoration de cotisation ni supplément de franchise.