Lettre d'information Novembre 2013

Lettre d'information Altima Assurances - Novembre 2013

 

 

                      « L’Automne est une saison sage et de bon conseil »
                                                                                                    
de Felix-Antoine Savard

         Votre assurance Altima vous propose quelques conseils pratiques.

        

                 

Avec l’hiver et le froid qui arrive, pensez à isoler vos canalisations du gel.

  Protégez votre compteur extérieur avec des matériaux isolants (laine de verre, mousse de polyéthylène, polystyrène…).

  Evitez les matériaux qui retiennent l’humidité. Coupez les canalisations qui se trouvent à l’air libre (sortie  dans le
  jardin) et vidangez-les (fermez le robinet de purge et ouvrez celui qui se trouve à l’extérieur).

  Il est recommandé de prévoir des coffrages isolants pour les robinets extérieurs.

  Pensez à protéger également vos  canalisations intérieures, surtout dans les parties non chauffées (garage, cellier, cave…).
                       

En cas d’absence prolongée (exemple : résidence secondaire), il est conseillé de vidanger votre installation d’eau de la manière suivante :                      

• Fermez le robinet situé entre votre compteur et la canalisation publique.

• Ouvrez tous les robinets de votre habitation afin de vider les tuyaux et terminez en ouvrant le robinet de purge.  

• Refermez tous les robinets lorsque la vidange est terminée.

 

Pneumatiques :  Entretenir, c’est prévenir.

Des pneumatiques bien gonflés améliorent non seulement le freinage sur sol mouillé et la tenue de route, mais ils permettent aussi de diminuer la consommation de carburant.

Pensez à faire quelques vérifications essentielles au moins une fois par mois et avant un long trajet :

• Inspectez vos pneus pour y détecter toute usure anormale ou détérioration.   

• Vérifiez la pression de vos pneus lorsqu’ils sont froids. Dans le doute, rendez-vous chez un professionnel de l’automobile.  

• Pensez à vérifier aussi l’état et la pression de la roue de secours.

Partir en montagne en voiture, les précautions à prendre :

• Vous pouvez équiper votre véhicule de pneus hiver, ces derniers vous assureront une bonne adhérence sur les routes verglacées et/ou enneigées.

• Ne partez pas sans chaînes à neige. Il peut arriver que la signalisation de certaines routes l’exige notamment lors de l’ascension en montagne. Si vous n’en 
   avez pas, l’accès à la station pourra vous être refusé.  

   Les chaînes pour la neige :

o Placez les chaînes dans le coffre dans un endroit facilement accessible,

o Entraînez-vous à la pose des chaînes sur vos roues. La manipulation n’est pas forcément évidente lorsque vous devez la faire par grand froid.

o Prévoyez pour cette opération gants, chiffons et lampe de poche.

o Montez les chaînes avant d’être immobilisé dans la neige.

o Arrêtez-vous de préférence sur une aire de chaînage, à défaut sur un parking ou un refuge, à l’écart de la chaussée, pour être en sécurité et ne pas gêner la
   circulation.

 

Halte au monoxyde de carbone :

Quelques gestes simples, c’est un risque en moins !

  Le monoxyde de carbone est  à l’origine de centaines de décès et de milliers d’intoxications chaque année.

  Ce gaz asphyxiant est indétectable « inodore, invisible et non irritant » et résulte d’une mauvaise combustion au sein d’un
  appareil  ou d’un moteur à combustion, c’est-à-dire fonctionnant au gaz, au bois, au charbon, à l’essence, au fuel ou encore à
  l’éthanol.

 

 

Les risques d’intoxication au CO peuvent être limitées en adoptant quelques gestes simples :

• Avant chaque hiver, faites vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude, ainsi que les conduits de fumée (ramonage  
  mécanique) par un professionnel qualifié. 

• Ne bouchez jamais les grilles d’aération et ventilez les pièces régulièrement.

• N’utilisez pas d’appareil non règlementaire ou destiné à l’extérieur (barbecue à gaz, plancha, groupes électrogènes…).

• Ne jamais faire fonctionner les chauffages d’appoint en continu.

• Nettoyez régulièrement les brûleurs de votre cuisinière à gaz.

Certains signes doivent vous alerter : maux de tête, nausée, vomissement, malaise, grande fatigue, troubles du comportement. En cas d’intoxication, évacuez la   victime, aérez la pièce, éteignez l’appareil et composez le 112.

Il est conseillé de vous équiper de détecteurs de monoxyde de carbone destinés à vous alerter de la présence de ce gaz (surtout si vous utilisez des appareils fonctionnant au gaz, au fioul, au charbon ou au bois).

Liens utiles :

Sécurité RoutièreMinistère de la SantéGéma Prévention