Questions fréquentes Automobile

  • Combien de personnes puis-je transporter dans mon véhicule ?

    Vous pouvez transporter dans votre voiture autant de passagers qu'indiqué sur votre carte grise (ex : 5 places = 4 passagers plus le conducteur).
    A noter qu'un enfant de moins de 10 ans compte pour une demi-personne.
  • Comment connaître mon coefficient bonus malus ?

    Il figure sur votre avis d'échéance et son calcul résulte de l'application d'une disposition légale.
     
    A l'origine, il est de 1.
     
    Si sur votre avis d'échéance, il est inférieur à 1, cela signifie que vous possédez un bonus.
    Ainsi, un coefficient de 0,50 représente 50 % de bonus.
     
    Dans le cas contraire, s'il est supérieur à 1, cela signifie que vous avez un malus.
    Ainsi, un coefficient de 1,25 représente 25 % de malus.

     

  • Formalités en cas de vente de votre véhicule

    Je vends ma voiture. Quelles formalités vis-à-vis de l'acheteur et de l'administration dois-je accomplir ? 
     
    Papiers à remettre à l'acheteur de votre voiture :
    • un certificat de situation administrative (non-gage et non opposition du fait d'amende) valable 1 mois,
    • la carte grise barrée et signée portant la mention "vendue le... (date de la transaction)",
    • le certificat de cession dûment rempli et portant la même signature que la carte grise barrée,
    • si la voiture a plus de 4 ans, le certificat de contrôle technique de moins de 6 mois et le rapport du centre de contrôle (le macaron de passage au contrôle doit être collé sur le pare-brise).

     

    Formalités à accomplir vis-à-vis de la Préfecture :
    • dans les 15 jours suivant la transaction, lui adresser le certificat de cession portant le nom et l'adresse de l'acquéreur.
    • qui doit faire passer le véhicule au contrôle technique ? Cette formalité incombe au vendeur qu'il s'agisse d'un simple particulier ou d'un professionnel.

     

  • Je souhaite remplacer mon véhicule

    Vous remplacez votre véhicule ?

    Pour effectuer le remplacement de votre véhicule, appelez-nous directement en utilisant le rappel gratuit ci-contre ou le formulaire ci-dessous :

    Accédez ici à votre demande de remplacement en ligne 

    Vous pouvez également nous joindre, du lundi au vendredi de 9h à 18h au numéro de téléphone suivant :

    0811 00 81 81.

    Call Back

     

  • L'apprentissage anticipé de la conduite

    L’élève doit avoir au moins 15 ans (sans limite d’âge) et être candidat à l’obtention du permis B :

    • l’accompagnateur doit être titulaire du permis B depuis au moins 5 ans et sans interruption,
    • l’élève suit une formation initiale en auto-école (code et 20 heures de conduite minimum),
    • il acquiert de l’expérience en conduite accompagnée, en parcourant 3 000 km pendant au moins 1 an.

     

    La Conduite supervisée :

    Introduite par le décret du 18/12/2009 et par l’arrêté du 22/12/2009, cette formule de conduite accompagnée est accessible à compter de l’âge de 18 ans : elle est plus souple car " l’apprenti conducteur " peut faire le choix de la conduite accompagnée soit au moment de la signature du contrat de formation soit à l’issue de la formation initiale. Cette possibilité lui est également offerte en cas d’échec à l’examen du permis de conduire afin de se perfectionner jusqu’au prochain examen, dans des conditions qui favorisent l’acquisition des habiletés nécessaires…et à moindre coût.

    Cet apprentissage se déroule en deux phases :

    • la période de permis probatoire est de 3 ans. Pour mémoire, les nouveaux titulaires du permis de conduire disposent d’un capital initial de 6 points ; en l’absence d’infraction pendant ces 3 ans, leur capital de points sera porté à 12,
    • une seconde phase de conduite accompagnée d’une durée minimale de 3 mois au cours de laquelle l’élève doit parcourir au moins 1 000 km.

     

    A retenir :

    • La conduite accompagnée doit se faire avec l’accord de l’assurance : un formulaire permet de demander l'extension des garanties du contrat Auto (fin de formation initiale). En retour, une lettre-avenant est envoyée par Altima, à remettre à l'auto-école.
    • A noter que ce complément d'assurance ne fait l’objet d’aucune majoration de cotisation ni supplément de franchise.

     

  • L'assurance automobile est-elle obligatoire ?

    L’assurance automobile est une assurance obligatoire pour la «responsabilité civile». Cette garantie couvre les dommages causés au tiers par le conducteur du véhicule impliqué dans un accident de la circulation.

  • Le coefficient de réduction majoration ou bonus malus

    Après chaque période annuelle sans sinistre engageant la responsabilité du conducteur, le coefficient de l'échéance précédente est minoré de 5 % (7% si le véhicule est assuré en usage déplacements professionnels réguliers ) 

    Le coefficient de réduction (bonus) ne peut être inférieur à 0.50, ainsi vous obtenez un bonus maximal de 50 % après 13 années sans sinistre. A l'inverse, chaque sinistre engageant la responsabilité de l'assuré majore le coefficient de l'année précédente de 25 % (20% pour les véhicules assurés en usage déplacements professionnels réguliers ).Toutefois, cette majoration est réduite de moitié lorsque la responsabilité du conducteur n'est que partiellement engagée.

    Voici un tableau d'évolution du Bonus (nous prendrons un véhicule assuré pour un usage normal "Promenade/Trajet") :

     

    1 an d'assurance (sans sinistre) 100 x 0,95 = 0,95 soit 5% de bonus
    2 ans d'assurance (sans sinistre) 0,95 x 0,95 = 0,90 soit 10% de bonus
    3 ans d'assurance (sans sinistre) 0,90 x 0,95 = 0,85 soit 15% de bonus
    4 ans d'assurance (sans sinistre) 0,85 x 0,95 = 0,80 soit 20% de bonus
    5 ans d'assurance (sans sinistre) 0,80 x 0,95 = 0,76 soit 24% de bonus
    6 ans d'assurance (sans sinistre) 0,76 x 0,95 = 0,72 soit 28% de bonus
    7 ans d'assurance (sans sinistre) 0,72 x 0,95 = 0,68 soit 32% de bonus
    8 ans d'assurance (sans sinistre) 0,68 x 0,95 = 0,64 soit 36% de bonus
    9 ans d'assurance (sans sinistre) 0,64 x 0,95 = 0,60 soit 40% de bonus
    10 ans d'assurance (sans sinistre) 0,60 x 0,95 = 0,57 soit 43% de bonus
    11 ans d'assurance (sans sinistre) 0,57 x 0,95 = 0,53 soit 47% de bonus
    12 ans d'assurance (sans sinistre) 0,54 x 0,95 = 0,51 soit 49% de bonus
    13 ans d'assurance (sans sinistre) 0,51 x 0,95 = 0,48 (mais plafond à 0,50)

     

  • Lorsque je change mon véhicule, puis-je maintenir l'assurance de l'autre ?

    Lorsque vous changez de véhicule, votre ancien contrat doit être résilié car le véhicule n’est plus en votre possession.
    Pour assurer votre nouvelle auto, vous devez donc refaire un devis avec les nouvelles caractéristiques de celle-ci.

    Votre ancien véhicule, s'il est destiné à la vente, et qu’il est encore en votre possession, continue à être garanti pendant 30j maximum après la date à laquelle nous assurons votre nouveau véhicule, et ce uniquement dans les cas suivants : 
    • pendant qu'il est en stationnement (même chez un professionnel pratiquant le dépôt-vente),
    • pendant qu'il circule avec l'assuré, en compagnie d'un éventuel acquéreur, dans un rayon de 10 kms du domicile de l'assuré,
    • pendant qu'il est livré par vos soins à l'acquéreur.
     
     
  • Points clés du constat amiable.

    C’est un document qui vous engage : n’indiquez que des faits et soyez précis (croquis, signalisation, direction et position des véhicules, points de choc …).

    Rappelez- vous, un constat amiable bien rempli vous garantit l’indemnisation la plus juste.

    • Dans la colonne centrale 12 "Circonstances", soyez très vigilant sur le choix des cases à cocher, choisissez avec précision la ou les situations qui décrivent les faits au moment de l'accident (ce que vous faisiez au moment de l'accident et non ce que vous vouliez faire) :

                - ne cochez que la ou les cases qui s'appliquent à votre situation sans vous laisser influencer,

                - si aucune situation ne correspond, indiquez "0" en bas de la colonne.

    • Utilisez la rubrique 14 "Observations" pour toute remarque : précisez des faits non prévus dans la colonne "Circonstances", indiquez un désaccord avec la version de l'autre conducteur.
    • Seul le recto du constat fait foi, une fois signé par les deux parties, il ne doit en aucun cas être modifié.
    • Gardez un des deux exemplaires signés.
    • Remplissez chez vous le verso de votre exemplaire du constat.                  

     

    Constat amiable d'accident

  • Qu'est-ce qu'est qu'un «relevé d'informations» ?

    Le relevé d’informations est un peu votre « cv » d’automobiliste. Ce document donne votre coefficient de bonus/malus ainsi que le nombre, la nature et la part de responsabilité des sinistres enregistrés sur votre contrat d'assurance actuel. Votre assureur est dans l’obligation de vous remettre ce document au moment de la résiliation de votre contrat d’assurance auto.

  • Que signifie la mention "remorque < 1500 kg" sur mon assurance ?

    Si vous attelez à votre voiture une remorque porteuse ou porte-bateau d'un poids total autorisé en charge (PTAC) inférieur à 1500 kg, les garanties responsabilité civile, défense et recours lui sont acquises automatiquement sans déclaration préalable, ni surcoût.

  • Un vol ou un bris de glace a-t-il une incidence sur votre coefficient bonus / malus ?

    Non, car le coefficient de bonus/ malus n’est majoré qu’en cas d’accident responsable.