Points clés du constat amiable.

C’est un document qui vous engage : n’indiquez que des faits et soyez précis (croquis, signalisation, direction et position des véhicules, points de choc …).

Rappelez- vous, un constat amiable bien rempli vous garantit l’indemnisation la plus juste.

  • Dans la colonne centrale 12 "Circonstances", soyez très vigilant sur le choix des cases à cocher, choisissez avec précision la ou les situations qui décrivent les faits au moment de l'accident (ce que vous faisiez au moment de l'accident et non ce que vous vouliez faire) :

            - ne cochez que la ou les cases qui s'appliquent à votre situation sans vous laisser influencer,

            - si aucune situation ne correspond, indiquez "0" en bas de la colonne.

  • Utilisez la rubrique 14 "Observations" pour toute remarque : précisez des faits non prévus dans la colonne "Circonstances", indiquez un désaccord avec la version de l'autre conducteur.
  • Seul le recto du constat fait foi, une fois signé par les deux parties, il ne doit en aucun cas être modifié.
  • Gardez un des deux exemplaires signés.
  • Remplissez chez vous le verso de votre exemplaire du constat.                  

 

Constat amiable d'accident