Questions fréquentes Habitation

  • Je déménage bientôt, est-ce que mes garanties vont couvrir ma nouvelle habitation ?

    Les garanties de votre ancienne habitation s’appliquent sur la nouvelle. Vous bénéficiez donc des mêmes garanties sur votre ancienne adresse et votre nouvelle adresse durant une période de 30 jours.

  • L'assurance Habitation est-elle obligatoire ?

    Pour le propriétaire, la souscription d’une assurance Habitation n’est pas obligatoire. Toutefois assurer son habitation et ses biens est indispensable pour protéger ce qui constitue l’essentiel de son patrimoine.

    En fonction de vos biens (électroménager, hi-fi, objets de valeur,...), choisissez une assurance Habitation qui couvre réellement vos pertes en cas de vol par exemple.

    Pour le locataire, l’assurance multirisque habitation est obligatoire.
    Cette obligation est prévue par la loi ou par le contrat de bail. Le bailleur est en droit de réclamer tous les ans une attestation d’assurance à son locataire.

    Qu’est ce que la Responsabilité Civile Vie Privée ?
    Toute personne peut causer involontairement un dommage à autrui. Lorsque la Responsabilité Civile d’une personne est engagée, cette dernière a obligation de réparer le dommage causé.

    C’est pourquoi il est recommandé de souscrire une assurance Habitation. La Responsabilité Civile Vie Privée est en effet incluse dans votre contrat d’assurance Habitation et intervient pour couvrir votre responsabilité ainsi que pour garantir :

    • les actes commis par vos enfants,
    • les actes commis par vos employés de maison (femme de ménage, baby-sitter),
    • les dommages causés par vos biens (ex : un pot de fleurs tombe de votre balcon et blesse un passant dans la rue),
    • les dommages causés par vos animaux ou ceux qui vous sont confiés (ex : votre chien dégrade le jardin d'un voisin).
  • Mon contrat Habitation n'est pas à jour, que dois-je faire ?

    Pour votre (vos) contrat(s)  habitation, le nombre de pièces indiquées correspond au nombre de pièces principales. Il s'agit de toute pièce même non meublée, ainsi que les vérandas fermées et les mezzanines.
    Par contre, cuisine, office, lingerie, penderie, salle de bains, salle d'eau, wc, cabinet de toilette, entrée, palier, couloir, garage, grenier, débarras, cave, remise, réserve, chaufferie, cellier et toutes dépendances quelconques, ne sont pas retenues comme pièces principales.
     

    Attention : une pièce d'une surface au sol de plus 40 m2 compte pour deux pièces. Si le chiffre indiqué sur l'avis d’échéance ne correspond pas, vous devez obligatoirement nous en informer. Il en va de même pour le plafond de garantie du mobilier. Une déclaration inexacte sur l’un et/ou l’autre de ces éléments aura des impacts sur vos garanties en cas de sinistre.

  • Qu'est ce qu'un coefficient de vétusté ?

    La vétusté est la conséquence de l'ancienneté, de l'usure ou du mauvais entretien d'un bâtiment ou d'un objet. Pour les sinistres importants, elle est appréciée par un expert. L'indemnité versée en cas de sinistre est alors réduite en fonction du taux de vétusté déterminé par cet expert. Les garanties "valeur à neuf" permettent de compenser la perte de valeur liée à la vétusté.