L'éthylotest obligatoire dans les voitures

 

Pourquoi cette mesure ?

L’objectif est de favoriser l’autocontrôle des conducteurs ayant consommé quelques verres d'une boisson alcoolisée, car l’alcoolémie au volant demeure la 1ère cause de mortalité sur les routes. Le conducteur ne doit pas dépasser le taux légal d’alcoolémie autorisé au volant : 0,5 g/l de sang. Même à petite dose, l’alcool a des effets sur la conduite qui se manifestent dès la consommation de 2/3 verres. Il fait partie des ennemis de la vigilance au volant.

 

Quand sera obligatoire cette mesure ?

Le ministre de l’intérieur a annoncé le report de l’obligation de posséder un éthylotest en cas de contrôle routier au cours d’une conférence de presse jeudi 24 janvier 2013.

Le défaut de possession d’un éthylotest devait être sanctionné par une amende de 11 euros à partir du 1er mars 2013. Un décret avait été publié en ce sens au Journal officiel du mardi 30 octobre 2012.

L’éthylotest donne un indice de la présence d’alcool dans l’air expiré. Il est interdit de conduire en cas de concentration d’alcool dans l’air expiré égale ou supérieure à 0,25 milligrammes par litre.

Qui est concerné ?

Tous les conducteurs de « véhicules terrestres à moteur » sont concernés. Seuls les 2 roues de moins de 50cm3 (les cyclomoteurs) sont exemptés. 

Comment choisir l'éthylotest ?

• Attention à l’achat en ligne : de nombreux modèles ne présentent pas toutes les garanties de fiabilité.
• Lors de l’achat, optez pour un éthylotest portant la marque NF.
• Vérifiez la date de validité : généralement 2 ans pour les éthylotests jetables.
• L’éthylotest électronique peut s’avérer être une solution pour ceux qui auraient besoin de se tester régulièrement mais un étalonnage doit être effectué régulièrement.
• Prévoyez l’achat de 2 éthylotests pour pouvoir en présenter un non usagé en cas de contrôle (même si la réglementation applicable à partir du 1er juillet 2012 ne rend obligatoire qu’un seul éthylotest).
• L'éthylotest est à usage unique, il est à jeter après chaque test.
• Si vous avez consommé un peu d’alcool, autotestez-vous avant de décider de prendre le volant. 

Mode d’emploi de l’éthylotest :

• Attendez au minimum un quart d'heure après la consommation du dernier verre d'alcool avant d'utiliser l’éthylotest.
• Gonflez la poche en une seule expiration.
• Insérez ensuite le côté bleu du tube-test dans l’embout bleu de la poche.
• Dégonflez le ballon lentement et complètement.
• Attendez 2 minutes avant d'obtenir le résultat.
o Si les cristaux du tube restent de couleur jaune, votre test d’alcoolémie est négatif, vous pouvez prendre la route.
o Si les cristaux du tube deviennent de couleur verte, votre test d’alcoolémie est positif et vous ne pouvez pas conduire votre véhicule.

L’éthylotest donne un indice de la présence d’alcool dans l’air expiré. Il est interdit de conduire en cas de concentration d’alcool dans l’air expiré égale ou supérieure à 0,25 milligrammes par litre.

A retenir :

• Le taux d’alcool est à son maximum 1/2h après le dernier verre lorsqu’on est à jeun et 1 heure au cours d’un repas.
• Le taux d’élimination est lent : comptez 1 à 2 heures par verre absorbé (dose bar).

Texte de référence : décret n° 2012-284 du 28 février 2012 relatif à la possession d‘un éthylotest par le conducteur d’un véhicule terrestre à moteur (Journal Officiel du 1er mars 2012, p. 2935).