Questions fréquentes Automobile Résiliée

  • Comment connaître mon coefficient bonus malus

    Il figure sur votre avis d’échéance et son calcul résulte de l’application d’une disposition légale. A l’origine, il est de 1.
    Si sur votre avis d’échéance, il est inférieur à 1, cela signifie que vous possédez un bonus.
    Ainsi, un coefficient de 0.50 représente 50% de bonus.
    Dans le cas contraire, s’il est supérieur à 1, cela signifie que vous avez un malus.
    Ainsi, un coefficient de 1.25 représente 25% de malus.

  • Le coefficient de réduction majoration ou bonus malus

    Le bonus
    Lorsque vous ne provoquez pas d'accident, vous bénéficiez d'un bonus : votre ancien coefficient est alors multiplié par 0.95.
    Par exemple, pour un assuré dont le coefficient de réduction majoration est égal à 1.00 à la souscription :
    Après 1 année sans sinistre responsable, le nouveau coefficient est égal à : 1 x 0.95 = 0.95
    Après 2 années sans sinistre responsable, le coefficient  devient : 0.95 x 0.95 = 0.90
    Après 3 années sans sinistre responsable, le coefficient devient : 0.90 x 0.95 = 0.85 (…)
    Le bonus maximum est de 50 %, soit un coefficient de 0.50.

    Le malus
    Si vous provoquez un accident, vous serez pénalisé d'un malus et vous payerez une cotisation plus élevée.

    En cas de sinistre avec responsabilité totale, le coefficient de réduction-majoration est majoré de 25 %. En revanche, si vous êtes partiellement responsable, le coefficient n’est majoré que de 12,5 %.
    Le malus maximum est de 250 % ; soit un coefficient de 3.5.

    Pas d'accident responsable pendant deux années de suite : quel que soit le niveau de votre malus, vous revenez au coefficient de base (CRM égal à 1.00)

    Le coefficient de réduction-majoration figure sur le relevé d'informations qui vous a été transmis par votre précédent assureur à la résiliation du contrat.

    Quand on change de société d’assurances, le nouvel assureur auto calcule le coefficient applicable à la première cotisation en tenant compte du précédent bonus-malus et des accidents qui se sont produits entre la dernière échéance du précédent contrat d'assurance auto et la souscription du nouveau.

  • Les risques aggravés

    Selon l'article A 335-9-2 du code des assurances, votre prime d’assurance peut être majorée pour risques aggravés.

    Exemples :
    Si vous êtes responsable d'un accident sous l'emprise d'alcool : votre prime pourra être majorée de 150 %
    Si votre permis est suspendu pour une période de 2 à 6 mois : votre prime pourra être majorée de 50 %
    Si votre permis est suspendu pour plus de 6 mois : votre prime pourra être majorée de 100 %
    En cas de délit de fuite : votre prime pourra être majorée de 100 %

    Les principales infractions au code de la route et leurs sanctions. Pour plus d'informations consultez le site de la Sécurité routière ci-dessous.

    Le contrôle et la sanction de l'alcoolémie au volant. Pour plus d'informations cliquez ici :

    Connaître les règles, réglementations et sanctions

  • Lorsque je change mon véhicule, puis-je maintenir l’assurance de l’autre ?

    Lorsque nous n’assurons plus le véhicule destiné à la vente parce qu’il a été remplacé par un autre véhicule que nous assurons, la garantie Responsabilité Civile souscrite pour votre ancien véhicule reste acquise dans les cas suivants :

    - le véhicule est en stationnement dans un rayon de 1 km autour de votre domicile (ou bien il est en dépôt-vente chez un professionnel, sans limitation de distance),

    - le véhicule est en circulation dans un rayon de 10 kms autour de votre domicile, en votre présence et en compagnie d'un éventuel acquéreur, uniquement à l’occasion d’un essai en vue de la vente,

    - le véhicule est livré par vos soins à l’acquéreur

    Ces dispositions sont applicables jusqu’à la date de la vente, et au maximum jusqu’à 30 jours après la prise d’effet du transfert des garanties de l’ancien véhicule sur le nouveau véhicule.

    En cas d’indisponibilité de votre véhicule à la suite d’un accident, les garanties souscrites peuvent être, à votre demande et avec notre accord, transférées provisoirement sur un véhicule loué ou emprunté.

  • L’assistance est-elle comprise dans toutes les formules ?

    Oui. Elle intervient à partir de 0 km en cas d'accident et au-delà de 50 kms du domicile en cas de panne.

  • L’assurance automobile est-elle obligatoire ?

    L’assurance automobile est une assurance obligatoire pour la « responsabilité civile ». Cette garantie couvre les dommages causés au tiers par le conducteur du véhicule impliqué dans un accident de la circulation.

  • Quels sont les usages ?

    Usage Promenade-Trajet
    Le véhicule assuré peut être utilisé pour les déplacements de la vie privée ainsi que pour le trajet aller retour du domicile au lieu de travail. Tout autre usage est exclu.

    Usage Promenade
    Déplacement de la vie privée, trajet aller retour du domicile au lieu de travail. Tout autre usage est exclu.

    Usage Professionnel
    Le véhicule assuré peut être utilisé pour les déplacements de la vie privée, le trajet aller retour du domicile au lieu de travail, les déplacements de la vie professionnelle, à l'exclusion du transport onéreux de marchandises ou voyageurs ainsi qu'aux visites régulières de clientèle, agence, dépôt, succursale ou chantier.

    Usage Tournée
    Le véhicule assuré peut être utilisé pour les déplacements de la vie privée, le trajet aller retour du domicile au lieu de travail, les déplacements de la vie professionnelle, y compris les visites régulières de clientèle, agence, dépôt, succursale ou chantier à l'exclusion du transport onéreux de marchandises ou voyageurs.

    Usage Retraité
    Déplacement de la vie privée à l’exclusion de tout autre usage. Le conducteur principal est âgé de plus de 55 ans et perçoit une pension au titre d’un régime de retraite français ou étranger.

  • Qu’est-ce qu’un relevé d’informations ?

    Le relevé d’informations est un peu votre « cv » d’automobiliste. Ce document donne votre coefficient de réduction-majoration ainsi que le nombre, la nature et la part de responsabilité des sinistres enregistrés sur votre contrat d’assurance actuel. Votre assureur est dans l’obligation de vous remettre ce document au moment de la résiliation de votre contrat d’assurance auto.